Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

8 février 2021

Démystifions le stress vs l'anxiété

Démystifions l’anxiété vs le stress

La gestion du stress est un facteur important dans le maintien d’une santé mentale équilibrée. Toutefois, il est primordial de faire la distinction entre le stress et l’anxiété puisque l’un est une réaction primitive essentielle à la survie de l’humain tandis que l’autre tend à engendrer des troubles de santé mentale. 

Le stress :

Lorsqu’on parle de stress, on fait allusion à la réaction physique normale et essentielle que nous avons pour nous protéger d’une situation particulière, éprouvante ou dangereuse. Cette poussée d’adrénaline n’est pas réellement négative, dans le sens où l’état dans lequel notre corps se trouve lorsqu’il est confronté au stress peut engendrer des performances hors du commun. 

Pour bien illustrer le tout, reculons de quelques millions d’années pour se retrouver à la préhistoire ; moment où l’homme de Cro-Magnon devait, pour survivre, chasser le mammouth. À cette époque, le stress engendré par la chasse permettait une meilleure planification, une énergie et une endurance décuplées, des sens plus aiguisés, etc. À l’inverse, c’est aussi le stress qui, quand la situation devenait trop dangereuse, poussait la tribu à fuir. Sans cette réponse automatique du corps, l’évolution humaine aurait fort probablement pris fin à cette époque !

En 2021, bien que notre alimentation dépende plutôt des heures d’ouverture de l’épicerie, le stress est tout aussi présent et utile. En fait, qu’il s’agisse d’un mammouth à chasser ou d’une montagne de travaux en retard, le cerveau réagit de la même façon. Le stress généré est donc exactement le même ! C’est fascinant, n’est-ce pas ?

L’anxiété :

Lorsqu’on parle d’anxiété, on fait plutôt référence à la tendance qu’a l’humain à se créer soi-même un stress qui est exagéré et irréaliste alors qu’il est dans l’anticipation. L’anxiété est souvent reliée à une façon exagérée d’interpréter une situation versus le « danger réel ». Ce qui entraine une réaction physique démesurée et un niveau important de détresse par rapport à la réalité.

L’anxiété peut se manifester chez n’importe quel humain à un moment ou à un autre. Toutefois, c’est lorsqu’elle persiste et s’applique à plusieurs sphères du quotidien qu’elle devient problématique. Cela peut entraîner des symptômes comme des troubles du sommeil, des maux de tête, de l’irritabilité, des problèmes de concentration, des palpitations, etc. Lorsque non contrôlée, l’anxiété peut malheureusement évoluer en troubles anxieux.

Notez que les réactions sont propres à chacun et que cela peut donc varier d’une personne à l’autre.

Mise en situation

Thomas, 15 ans, se fait mordre en jouant avec le chien de son ami. 

Réaction de stress : Depuis, lorsqu’il est en contact avec un chien, Thomas est plus vigilant. Il reste à distance, évite les mouvements brusques et est à l’écoute des signes d’inconfort que le chien pourrait envoyer.

Réaction d’anxiété : Depuis, Thomas évite d’aller marcher au parc ou jouer à l’intérieur chez son ami par crainte et anticipation de rencontrer un chien.

Accumulation de stress = Anxiété/Accumulation d’anxiété = Troubles anxieux

Si on analyse le tout grossièrement, le truc c’est de gérer le stress à la base. Lorsqu’on se sent dépassé par les événements, c’est le moment d’agir. C’est une accumulation de stress non géré qui entraînera de l’anxiété et une accumulation d’anxiété non gérée qui causera un ou des trouble(s) anxieux !

Bien gérer son stress

Éliminer complètement le stress de nos vies, c’est impossible. Il faut apprendre à vivre avec ; apprendre à cohabiter ! Chacun gère son stress différemment. Il n’y a pas une façon universelle de le surmonter. Il suffit de trouver ce qui vous fait du bien à vous. Si c’est par la méditation et le yoga, c’est parfait ! Si c’est en passant un moment de détente entre amis ou en pratiquant votre sport préféré, c’est aussi parfait !


© 2021 Centre de prévention du suicide Côte-Nord.